Un peu d'histoire

Aux côtés des membres de notre équipe nous faisons de notre mieux pour que votre séjour soit une expérience réussie.

Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner pendant la durée de votre escale à La Buffe.

Aux commandes depuis décembre 2019 à la suite de Madame et Monsieur Aribert, nous nous attachons à faire évoluer ce lieu en respectant le patrimoine qu’il représente et en tenant compte de l’environnement naturel qui l’entoure.

Nous souhaitons emmener cet établissement vers une démarche globale écologique.

C’est l’ensemble des domaines de notre activité qui est concerné : du restaurant aux étages nous avons à cœur d’imaginer une activité peu impactante pour l’environnement tout en proposant une offre de qualité.

Nous avons commencé par choisir un fournisseur d’énergie verte et installer des bacs à compost. Nous changeons au fur et à mesure nos ampoules en led et avons installé des distributeurs de savon en verre dans les salles de bain. Nous mettons à disposition des savons solide et liquide entièrement naturels fabriqués par des artisans locaux implantés à Villard-de-Lans et à Grenoble. Nous choisissons des produits d’entretien éco-labellisés. Nous avons choisi une entreprise locale basée à Voiron qui emploie 120 personnes pour nous accompagner dans la remise à neuf de nos serviettes éponges, oreillers et la confection et pose des nouveaux rideaux en chambres.

Notre table propose des produits frais et une cuisine de saison : nous travaillons le plus possible avec des fournisseurs locaux. Toujours à la table : notre sélection de vins est en majeure partie composée de viticulteurs qui travaillent en byodinamie situés dans un périmètre de 200 km autour de l’établissement. Au bar, les sodas et bières sont locaux : de la Chapelle-en-Vercors en passant par Sassenage et Autrans.

Vous l’aurez compris : l’hôtel-restaurant La Buffe est en transition et nous avons encore mille et une idées … Vivement la suite !

Amandine et Cyril

La Buffe c'est aussi ...

Notre logo, crée par Tank et Popek, un duo d’artistes Lyonnais que l’on adore :

Souvent poétiques, toujours sauvages,

la couleur est notre Verbe, l’énérgie notre totem.

Nous sommes apaches pastoraux, nous sommes les Pirates Picturaux.

Une jolie collaboration locale avec Sophie Valeron de Vercors Cuir et Marlène Azambre de la Maison des Artisans pour la création des numéros de portes et d’autres petits éléments de décorations fins et soignés.

Le regard de 5 photographes exposés au fil du restaurant et des chambres. Dans le restaurant le travail d’images culinaires de PF Couderc qui pose un regard original sur la matière. Dans les chambres et sur ce site le travail de Jérôme Brunet, Vincent Juraszek, Nacho Grez et David Boudin qui évoquent le Vercors pluriel que nous aimons tant.

Suivez-nous !

Instagram - La Buffe

[socialstream]

Tank et popek

Ergo ego senator inimicus, si ita vultis, homini, amicus esse, sicut semper fui, rei publicae debeo. Quid? si ipsas inimicitias, depono rei publicae causa, quis me tandem iure reprehendet, praesertim cum ego omnium meorum consiliorum atque factorum exempla semper ex summorum hominum consiliis atque factis mihi censuerim petenda.

photographes exposés en chambre

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.

vercors cuir

Hoc inmaturo interitu ipse quoque sui pertaesus excessit e vita aetatis nono anno atque vicensimo cum quadriennio imperasset. natus apud Tuscos in Massa Veternensi, patre Constantio Constantini fratre imperatoris, matreque Galla sorore Rufini et Cerealis, quos trabeae consulares nobilitarunt et praefecturae.

Maison des artisans

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.